Ma rencontre avec Mila-Rose

💕 Trois mois que Mila-Rose est nĂ©e. Retour sur les trois jours qui ont changĂ© nos vies.

‱ Avant le dĂ©part Ă  la maternité ‹

🌾 Mardi 25 juillet 2017

C’est le grand jour! Le jour du terme de la grossesse! Poupette semble vouloir rester au creux de mon ventre. Nous avons donc rendez-vous Ă  la maternitĂ©. J’ai le droit Ă  une batterie d’examens. C’est le calme plat cotĂ© contractions. Le col est ouvert Ă  1 mais pas favorable Ă  un Ă©ventuel dĂ©collement des membranes (pour activer le travail).

Suite aux examens, j’ai perdu le bouchon muqueux dans l’aprĂšs-midi. J’ai rĂ©alisĂ© que c’était ça plus tard dans la nuit. Pourtant j’avais appelĂ© la maternitĂ© pour me rassurer. Ils m’ont rĂ©pondu, c’est « normal ».
Nous passons notre soirée au cinéma, Poupette est trÚs agitée pendant le film!
🕝 2h30 du matin, je ressens mes TOUTES PREMIÈRES contractions douloureuses
! Elles sont rĂ©guliĂšres, se rapprochent et irradient le bas de mon dos en plus du ventre. J’ai peur!

Les contractions ont rythmĂ© ma nuit. Je n’ai pas dormi du tout car elles ont Ă©tĂ© douloureuses et espacĂ©es de 12 minutes puis 10, 7, 5 minutes
 Moi qui ne connaissais pas ce qu’était une contraction, j’ai Ă©tĂ© servie!

🌾 Mercredi 26 juillet 2017

Suite aux contractions, j’ai rendez-vous au petit matin avec ma sage-femme libĂ©rale. Elle me demande de marcher, de faire du ballon et de repasser en fin de journĂ©e, aprĂšs ma sĂ©ance d’acupuncture


L’aprĂšs-midi, nous allons nous promener avec CrunchÂ đŸ¶Â Mon amoureux a envie de rire et me motive… je me lance donc dans une seconde   »Â Babydanse   » ! Objectif: garder le sourire et essayer une derniĂšre fois de motiver Mila-Rose à sortir! Voici donc ma premiĂšre  » babydanse « datant de la veille du terme. Rire garanti! 😊

 

Je vis à présent avec des contractions réguliÚres, gérables mais pas assez rapprochées pour envisager quoique ce soit.

🕡 18h30: retour chez ma sage-femme libĂ©rale. Elle est enthousiaste! Col ouvert Ă  2. J’accepte le dĂ©collement des membranes car c’est MA sage-femme et que j’ai confiance.
🕣 20h30: retour des contractions. Elles s’intensifient et se rapprochent Ă  nouveau. Elles m’irradient de plus en plus en bas du dos. Impossible de dormir ou de me reposer. Je commence Ă  ĂȘtre Ă©puisĂ©e par ma journĂ©e, ma nuit blanche de la veille et les douleurs.
🕞 3h30 du matin: impossible de dormir avec des contractions rapprochĂ©es, nous allons faire un petit point aux urgences

Marcher devient compliqué  TrĂšs compliquĂ©.

Elle est loin ma  « Babydanse  » ..!

  ‱   L’arrivĂ©e Ă  la maternité  ‱

Nous sommes dans la nuit de mercredi à jeudi 27 juillet. Il est 3h00 du matin.

Je suis examinĂ©e, mon col est encore lĂ©gĂšrement postĂ©rieur, quasi effacĂ© et dilatĂ© Ă  2. Poupette a la tĂȘte super bien placĂ©e dans l’axe! Elle m’aide! Il ne manque que des contractions de travail pour faire bouger les choses. Comme je suis Ă  J+2 et Ă©puisĂ©e (en avant pour une deuxiĂšme nuit blancheÂ đŸ˜”) on me propose deux options:

1 – direction salle de naissance pour me poser une pĂ©ridurale avec de l’ocytocine et dĂ©clencher, intensifier les contractions afin accĂ©lĂ©rer le travail (d’oĂč la pĂ©ridurale)
2 – prendre de l’Atarax pour soi-disant attĂ©nuer les douleurs des contractions et me reposer.

Je redoutais un déclenchement. Le notre était prévu le samedi soir.

Voulant un accouchement le plus naturel possible, j’ai choisi l’option 2 aprĂšs avoir Ă©tĂ© rassurĂ©e de l’incidence du mĂ©dicament sur ma Poupette. Si je pouvais refaire l’histoire, je choisirai l’autre option.
Je quitte donc les urgences et j’entre en salle de prĂ©-travail avec en tĂȘte la possibilitĂ© de basculer en option 1 si je le souhaite.
Malheureusement pour moi l’Atarax n’a strictement rien fait
 Je n’ai donc pas pu me reposer, et cerise sur le gĂąteau, des grosses urgences vitales sont arrivĂ©es Ă  la maternitĂ©. Tout le personnel a Ă©tĂ© mobilisĂ©. Et la (mauvaise) nouvelle tombe, plus de salle de naissance pour moi!!! Panique Ă  bordÂ đŸ˜±
Forcément, les contractions se sont intensifiées et marcher me déclenchait des contractions. La situation devenait de plus en plus compliquée. Mon héros à ce moment précis? Le futur papa!

Il faut savoir que lui aussi avait deux nuits blanches au compteur. Il Ă©tait lĂ , solidaire jusqu’au bout. A chaque contractions, il m’appuyait dans le bas du dos pour tenter de me soulager. Je me vois encore lui dire: « plus fort!!! »  J’ai tout tentĂ©: j’ai pris une douche chaude puis j’ai essayĂ© le ballon. Impossible pour moi de gĂ©rer mes contractions sur le ballon. Mon amoureux me donnait Ă©galement l’homĂ©opathie prescrite par ma sage-femme libĂ©rale. Cf la photo ci-dessous. Les comprimĂ©s Ă©taient Ă  prendre toutes les 15 minutes! J’ai fini par arrĂȘter. Ça m’a saoulĂ©!

La salle de pré-travail
Mon amoureux qui me prĂ©pare l’homĂ©opathie pour m’aider Ă  gĂ©rer les contractions. Une dose toutes les 15 minutes!

Une sage-femme adorable est passĂ©e Ă  9h et s’est s’excusĂ©e de la situation. Elle m’explique qu’une salle de naissance sera libre Ă  10h30! Juste le temps de nettoyer.
Elle m’explique que la pĂ©ridurale sera posĂ©e immĂ©diatement et qu’aprĂšs seulement elle m’examinera
 Nous avons donc gĂ©rĂ© seul de 3h30 jusqu’au matin 11h30.

 

‱ La salle de naissance ‱

 

🌾 Jeudi 27 juillet : le jour de sa naissance 

Vous l’avez compris, ils ont mis un peu plus de temps que prĂ©vu Ă  nettoyer « ma » salle de naissance.
J’ai donc Ă©tĂ© installĂ©e Ă  11h30. Enfin!!! Il Ă©tait temps! Je suis fiĂšre d’avoir gĂ©rĂ© mes contractions en salle de prĂ©-travail, 8H de contractions non-stop!
Pour ĂȘtre honnĂȘte, le plus difficile? La fatigue. Elle a progressivement et littĂ©ralement aspirĂ© une partie de ma capacitĂ© Ă  encaisser les contractions. Je pense avoir fait au mieux mais sans la fatigue je vous faisais une troisiĂšme « Babydance » dans la salle de prĂ©-travail 😅
J’entendais les hurlements des chambres voisines mais peu importe, je suis restĂ©e concentrĂ©e sur ma respiration tout le long. Mon amoureux m’y a aidĂ© de nombreuses fois car face aux grosses contractions je bloquais ma respiration! Il m’a permis de me recentrer plusieurs fois sur l’essentiel: respirer pour bĂ©bĂ©! 💹

La sage-femme a tenu sa promesse. Tout Ă©tait prĂȘt pour la pĂ©ridurale. L’anesthĂ©siste est arrivĂ© Ă  peine installĂ©e.
Une fois que le produit a agit, la sage-femme m’a examinĂ©. Quel bonheur d’ĂȘtre examinĂ© et de ne pas avoir mal!
Col Ă  3 sur 10 et un corps tellement Ă©puisĂ© que les contractions de travail se sont  finalement arrĂȘtĂ©es
 Noooonnnnnn!!!!!!
La sage-femme me propose de rompre la poche des eaux pour tenter de rĂ©activer le travail et de poursuivre vers un accouchement le plus naturel possible. Une relation de confiance s’installe avec elle.

20170727_122437

Grùce à la péridurale, je retrouve le sourire.

Je suis apaisĂ©e et je me sens moi. Je ne suis plus dominĂ©e par la douleur. J’ai l’esprit libre. Je peux me recentrer et repenser Ă  la belle rencontre qui nous attend 💕

Je me sens vraiment bien.

Je m’endors 30 min. Grñce à la rupture de la poche des eaux, le travail a repris. Je le vois sur l’appareil mais je ne le sens pas.
Mon homme en profite pour s’absenter et aller s’occuper de notre chien, Crunch.

Pendant ce temps lĂ  je suis examinĂ©e plusieurs fois et mon col s’ouvre rapidement, trĂšs rapidement! Trop rapidement!

Mon homme n’est toujours pas revenu.
La seringue de péridurale se met alors à sonner (pré-alarme de fin de perfusion).
Ça sonne non-stop. L’anesthĂ©siste n’est pas disponible!!!Â đŸ˜±Â Il est pris par une urgence! Pendant 45 minutes, je crains de ne plus avoir de produit Ă  pĂ©ridurale d’ailleurs je commence Ă  avoir des sensations du cotĂ© droit qui se rĂ©veillent!
Je vous laisse imaginer l’angoisse


 

‱  Appelez-moi   » Mademoiselle_boulette  »Â Â â€ą

[
] Je commence Ă  ressentir des sensations du cĂŽtĂ© droit. Que m’arrive t-il !?§?§

D’abord dans le bas du ventre puis peu à peu dans le bas du dos. Je comprends rapidement que je ressens à nouveau les contractions.
La machine à péridurale continue de sonner

Ils passent toutes les 5 minutes pour arrĂȘter le bip (qui me stress de plus en plus!) et pour me dire que l’anesthĂ©siste n’est toujours pas disponible! J’ai vraiment pas de bol.
A chaque passage, je leur explique mon inquiĂ©tude face aux sensations de plus en plus prĂ©sentes. Plus les contractions se font sentir plus je les interpelle. Hors de question que j’accouche sans la pĂ©ridurale!
Ils m’examinent car mon col continue de s’ouvrir rapidement. Je suis à 7. Mon homme est en route pour me rejoindre.
De mon cĂŽtĂ©, je crains que la pĂ©ridurale ait bougĂ©. Ils me changent donc de position afin que le produit s’écoule bien du cotĂ© droit mais ça ne change rien.
La seringue de pĂ©ridurale fini par ĂȘtre changĂ©e aprĂšs 40 minutes d’attente. Pour mes douleurs, ils me disent d’attendre 15 minutes que la pĂ©ridurale refasse effet.
Les douleurs ne s’estompent pas du tout et sont mĂȘme de plus en plus intenses!!!
La porte s’ouvre, mon homme est enfin de retour! Il m’avait quittĂ© zen, il me retrouve tĂ©tanisĂ©e par la douleur des contractions que je ressens. La pĂ©ridurale ne semble plus fonctionner et les larmes commencent Ă  envahir mes yeux.
A chaques nouvelles contactions j’agrippe (trùs) fermement l’avant-bras de mon amoureux. Les larmes commencent à couler. Je n’ai plus le courage d’encaisser les contractions.

Et lĂ , mon chĂ©ri se rend compte de quelque chose: Ă  chaque contraction, je me crispe et j’oublie de respirer
 Et comme je me crispe, je n’appuie plus sur la pompe Ă  pĂ©ridurale


C’est lĂ  que l’on comprend tous les deux que j’ai oubliĂ© d’appuyer sur la pompe depuis deux heures! En fait, Ă  partir du moment oĂč je me suis sentie soulagĂ©e grĂące Ă  la pĂ©ridurale j’ai complĂštement oubliĂ© l’existence de cette pompe! Mon amoureux Ă©tant parti sortir le chien (grrrr
!!!) personne ne m’a rappelĂ© de le faire. Dommage

VoilĂ  pourquoi les sensations sont revenues puis les douleurs.
Ne pouvant pas me laisser souffrir davantage, l’infirmiĂšre anesthĂ©siste est arrivĂ©e et a directement injectĂ© une dose dans le cathĂ©ter.
Ça a rapidement fait effet. OUF! 💹
La sage-femme me rĂ©examine et là
 le choc!!! Elle me dit:  » Vous ĂȘtes Ă  dilatation complĂšte!  » Dans ma tĂȘte, c’est un chamboulement intense. Une explosion d’émotions, d’impatience, d’inquiĂ©tudes, de joie. Je me dis « OH MY GOD ! Ça y est, c’est pour bientĂŽt! »

Au passage, je comprends Ă©galement que j’ai ressenti les contractions entre 7 et 10!

 

‱   » La rencontre  »Â  ‱

Les choses s’accĂ©lĂšrent! La sage-femme s’installe et me dit que l’on va faire une  » poussĂ©e test,  OK!

20170727_125025

L’ambiance est excellente dans la salle de naissance. Les douleurs ressenties 15 minutes avant ont totalement disparu! La sage-femme et son Ă©lĂšve sont adorables et tellement motivantes!
Je me sens prĂȘte et impatiente! Je lui explique ma technique de poussĂ©e. Elle m’explique qu’elle prĂ©fĂšre que j’essaie l’autre. Celle oĂč l’on bloque la respiration. Celle oĂč j’ai fait un malaise pendant les cours de prĂ©paration Ă  l’accouchement… Ah ah!
Je suis nĂ©anmoins portĂ©e par l’excitation de la rencontre Ă  venir et par la bonne ambiance qui rĂšgne.
J’y vais! Je bloque. Je pousse. Trois fois pendant la contraction. Je suis portĂ©e par l’euphorie et les exclamations de la sage-femme! Je l’entends pousser des cris d’étonnement! J’avais l’impression d’avoir des supportrices!
A la fin de la poussĂ©e, elle me dit que c’est formidable et ajoute cette petite phrase:

 » Vous savez quoi? On n’aura pas besoin de mĂ©decin. On va rester entre nous. On n’aura pas besoin non plus d’instruments. La tĂȘte de bĂ©bĂ© est lĂ ! Vous voulez toucher?  « 

J’accepte et je touche les petits cheveux de Poupette. Elle est lĂ ! L’euphorie me gagne! J’ai hĂąte! Je trouve ça gĂ©nial d’accoucher et je deviens volubile, je le rĂ©pĂšte 50 fois!
Suite Ă  la   » poussĂ©e test « , nous avons un exercice Ă  faire pendant une heure avec les jambes. La sage-femme m’explique, c’est pour laisser bĂ©bĂ© s’engager dans l’axe.
10 minutes sont passĂ©es
 Elle revient avec l’étudiante et m’explique qu’en fait on va y aller car ça serait dommage de fatiguer mon corps davantage et risquer une cĂ©sarienne

Je n’ai pas peur, au contraire!
On s’installe et en deux contractions elle me demande si je veux voir sa tĂȘte. Je regarde et lĂ , c’est le feu d’artifice dans mon cƓur, dans mon corps tout entier! Je vois l’arriĂšre de son crĂąne illuminĂ© par les spots de lumiĂšre. Elle a des petits cheveux. Ils sont bruns et mouillĂ©es. Cette image est magnifique. Je propose Ă  mon amoureux de regarder Ă  son tour. La sage-femme a les larmes aux yeux. Je n’arrĂȘte pas de parler et de dire Ă  quel point tout ça est merveilleux! Impossible de m’arrĂȘter!
Elle nous propose de sortir Poupette à quatre mains. Les miennes et celles de mon chéri.
Second souvenir marquant.

On la pose sur moi.
Mila-Rose est nĂ©e. Elle est magnifique. C’est ma fille. Je suis maman


20170727_200147

 

 

🌾  Mila-Rose, la magie de ma vie  🌾

Me voilà donc à présent maman de cette adorable petite fille

AprĂšs la naissance, ma petite Mila-Rose a pleurĂ© un long moment. Des petits cris de chaton. Contre moi en peau Ă  peau, j’ai pu dĂ©couvrir son petit corps, la douceur de sa peau, les traits de son visage pour finir par me plonger dans ses yeux
 Deux adorables petites billes foncĂ©es.
J’ai ensuite proposĂ© au papa de prendre Mila-Rose en peau Ă  peau car je tremblais et je faisais un peu de tempĂ©rature donc difficile de la rĂ©chauffer. C’était si merveilleux de la sentir contre soi. Je souhaitais qu’il ressente les mĂȘmes sensations et Ă©motions que moi


20170727_185147

Le temps Ă©tait suspendu Ă  nos coeurs. J’ai admirĂ© de longues minutes mon amoureux avec Mila-Rose dans les bras. J’étais en admiration devant ce nouveau papa si formidable et ma petite fille.

J’ai fini par la reprendre pour la tĂ©tĂ©e de bienvenue. Un moment magique de plus, gravĂ© dans ma mĂ©moire. Un instant entre elle et moi que mon cƓur ne pourra jamais oubliĂ©.

20170727_191838

La tĂ©tĂ©e de bienvenue terminĂ©e
 Le nouveau papa et ma petite Mila-Rose se sont Ă©clipsĂ©s quelques minutes dans la salle Ă  cĂŽtĂ© (pour l’habiller) et voilĂ  ce que j’ai vu Ă  leur retour:

20170727_202450

En fermant les yeux le soir, je n’ai qu’une hĂąte c’est d’ĂȘtre au lendemain pour vivre une nouvelle journĂ©e auprĂšs d’elle ❀

Je profite de cette fin d’article, (mon premier sur le blog!) pour vous remercier de toute la bienveillance que vous m’avez tĂ©moignĂ© suite Ă  la naissance de Mila-Rose. Un million de merci pour l’accueil que vous lui avait fait. Ça a profondĂ©ment touchĂ© mon cƓur de jeune maman 💕

Coralie.

BONUS! Pour celles et ceux qui ont rĂ©ussi Ă  me lire jusqu’ici, voici la seconde « Babydance », veille de l’accouchement!

Plus longue et plus drĂŽle que la premiĂšre!

 


23 réflexions sur “Ma rencontre avec Mila-Rose

  1. Merci de partager tous ces merveilleux moments, sur insta puis ici sur ce nouveau blog !
    Cela me permets aussi de patienter en attendant que bĂ©bĂ© II se manifeste 🙂
    Une fidùle lectrice 😁

    Aimé par 1 personne

    1. Avec plaisir! 🙂 Vous me le rendez tellement bien que c’est agrĂ©able de partager des petits bouts de ma vie mais celui lĂ  est un gros bout! 😁 Je te souhaite beaucoup de bonheur aussi. Bonne journĂ©e

      J'aime

  2. ChĂšre Coralie,

    Je te suis sur instagram depuis quelques mois et je trouve tes rĂ©cits trĂšs touchants de sincĂ©ritĂ© et de douceur. Ces petites brimes de bonheur simple sont des bouffĂ©es d’air frais.

    Je ne suis pas encore maman mais quand je lis le rĂ©cit de ta rencontre avec ta petite Poupette, j’ai les larmes aux yeux et la chair de poule.

    FĂ©licitations pour ta petite famille et longue vie Ă  elle et Ă  ton blog !

    ps : j’espĂšre que le tutoiement est acceptĂ©, sinon toutes mes excuses :p

    J'aime

  3. Que d’Ă©motions…je dois avouer que quelques larmes ont coulĂ©es Ă  la seconde lecture de ton rĂ©cit.. j’avais dĂ©jĂ  lu ce compte rendu sous forme d’Ă©pisodes sur Instagram mais aujourd’hui je le relis ici diffĂ©remment car depuis, je suis enceinte… merci pour cet Ă©change et bravo pour la crĂ©ation de ton blog, j’ai hĂąte de le voir Ă©voluer !
    Elsa

    J'aime

  4. Et voilĂ , pour la deuxiĂšme fois que j’en lis cette naissance, la larme coule! La fin de l’accouchement a 4 mains m’emeut ÉnormĂ©ment Ă  chaque et j’ai hĂąte qu’un jour ce soit mon tour d’etre Maman! J’adore te lire 💋 je te suis sur insta et je continuerai ici!

    J'aime

  5. Ton rĂ©cit est vraiment magnifique, trĂšs touchant ❀ te lire est un rĂ©el plaisir ! Merci d’avoir partagĂ© ce moment si particulier avec nous â˜ș❀ je vous souhaite une nouvelle fois tout le bonheur du monde 😘

    J'aime

  6. Merci pour ce beau rĂ©cit, je te suit sur insta depuis 8 mois environ. Ma fille a 2 mois et demie, ont se suit de prĂȘt. Tu as rĂ©ussi Ă  me faire pleurĂ© 😊. Tu as une trĂšs belle façons de raconter les choses et une magnifique petite fille! Beaucoup de bonheur Ă  toi Ă  vous trois ! 😙

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour NoĂ©mie, merci pour ton retour concernant l’article! Ravie qu’il te plaise! Ça me motive Ă  poursuivre 🙂 Nos filles ont presque le mĂȘme Ăąge donc ton accouchement est encore bien prĂ©sent dans tes pensĂ©es… Je te souhaite aussi beaucoup de bonheur dans cette nouvelle partie de vie qui commence! Celle Ă  mes yeux qui donne un sens Ă  la vie. L’amour d’une famille. Bonne journĂ©e 💕

      J'aime

  7. Que de frissons ! Ca donne la larmichette !
    Superbe récit, bien ecrit, bravo. Un beau souvenir.
    J’adore tes babydance lol
    Profites bien de ce bonheur que d’ĂȘtre une famille.

    Aimé par 1 personne

  8. Quel récit!
    Moi qui m’apprĂȘte Ă  devenir maman en dĂ©cembre, lire ce tĂ©moignage m’Ă©mu et me touche Ă©normĂ©ment !
    Tu sembles avoir gérer tout ça Avec une main de maßtre!
    Et quand je vois ta petite merveille aujourd’hui ❀

    Je te suis sur insta depuis que je suis enceinte et chaque post me met hors du temps! Tu sembles tellement Ă©panoui!

    Bravo de t’ĂȘtre lancĂ© dans ce blog et j’ai hĂąte moi aussi de lire la suite!

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci beaucoup d’avoir pris le temps de m’Ă©crire un retour concernant le blog et l article! Ça me fait plaisir et ce sont des retours comme le tien qui me conforte dans l’idĂ©e de continuer Ă  Ă©crire sur la toile! 🙂 Je te souhaite une belle fin de grossesse et une rencontre magique avec ton bĂ©bĂ©! Beaucoup de bonheur Ă  toi et ta petite famille! 🙂

      J'aime

  9. Ayant accouchĂ©e moi meme en aout 2017 d’une petite fille,le fait de te lire m’a rappelĂ© mon propre accouchement et en repensant Ă  ce magnifique moment j’en ai eu les larmes aux yeux.
    Encore bravo tu as l’air d’ĂȘtre une Maman Ă©panouie et plus qu’aimante.
    Bonne continuation

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s