UrgoMia, la sonde qui va vous (re)connecter à votre périnée!

« Muscler ses bras, ses fesses, ses jambes c’est bien mais muscler son périnée aussi, c’est mieux! »

Il m’aura fallu plus de 30 ans, une grossesse et un accouchement pour entendre le mot: périnée. Est ce normal? Je me pose souvent la question… Pourquoi ne parle t-on pas plus de ce muscle si utile, si indispensable dans la vie d’une femme? Comme beaucoup, je pensais que le périnée était un « truc » qui ne concernait que les mamans. Et bien, non.

Ma pire découverte au sujet du périnée? Que le sport le fragilise!

Hein?!?

Vous auriez vu ma tête…

Et pas que le sport intensif! Et oui, certaines activités abiment les profondeurs de notre corps. L’heure est grave les filles! Le sport n’est il pas bon pour la santé? Notre société nous martèle cet adage depuis notre naissance mais ont-ils pensé à nous mettre en garde pour notre périnée ??! Certains coachs diront qu’on peut tout faire à partir du moment où on fait ci ou ca mais on est pas tous coach sportif… Dans l’effort et la durée, je suis la première à oublier de serrer le périnée, serrer les abdos, les fesses… Et oui, je suis une femme, une maman, une workingmum, beaucoup de choses mais certainement pas la sportive parfaite!

J’ai encore du mal à tirer un trait sur l’une de mes activités préférées: la corde à sauter. En effet, les sauts à répétition ne sont pas conseillés… Sauter au dessus d’un banc? Pas conseillé non plus… Zut quoi!

Les histoires de périnée (pour ne pas dire problèmes) concernent donc finalement des millions de femmes, dont moi! 

Ma période post-partum a été compliquée car j’ai eu très peur pour mon périnée. Peu le savent mais j’ai eu très peur d’avoir une descente d’organe. Mon corps n’était plus pareil, je le sentais mais c’était normal, un bébé venait de sortir de là…

J’ai eu des difficultés à accepter certains changements à ce niveau et des difficultés à attendre que tout se remettent en place. La question qui m’obsédait: mon corps va t-il se remettre un jour de mon accouchement par voie basse?

Avoir un enfant m’a fait prendre conscience de cette partie de mon corps et plus encore. Je sais à présent que le périnée est un muscle à travailler tout le reste de ma vie!

Mon objectif: éviter l’apparition de problèmes dans le futur!

Vous l’avez compris, je reste (très) vigilante et je panique au moindre doute de fuite urinaire, c’est pourquoi j’ai accepté de tester la sonde URGO Mia.

 

URGO Mia est une sonde intelligente

URGO Mia est une sonde avec capteur de pression. Le principe est simple (et ressemble beaucoup à celui de ma sage-femme). Ici, pas d’électrostimulation, c’est vous qui allez devoir bosser ou plutôt contracter! 😉

 

Pour utiliser la sonde, une application est à installer sur votre téléphone (disponible sur IOS et Android).

L’application

Après avoir complété mon profil et mes objectifs, l’application m’indique quel programme suivre.

Le petit plus agréable: chaque séance commence par une des petits exercices de relaxation  (20 secondes « inspirer, expirer »…). Ca permet de se détendre et se se concentrer sur soi.

L’application rend ce moment plutôt agréable. On oublie presque que c’est de notre périnée qu’il s’agit! Elle nous guide pas à pas au travers d’exercices ludiques, simples et variés.

Mon amoureux l’a d’ailleurs surnommé le « Pacman du vagin »… Oups!

Vla’ le surnom!  ahah! 😉

 

Quand l’exercice commence, l’objectif est de contracter son périnée pour faire monter la petite icône en forme de feuille (ci-dessus). Pour la faire redescendre, il faut se détendre et le relâcher.

Plusieurs types d’exercices sont possibles

Des programmes composés d’exercices adaptés, diversifiés et évolutifs, pour rester motivé

  • Verrouillage : L’exercice consiste à contracter au maximum votre périnée puis relâcher complètement sur une courte durée plusieurs fois afin de développer l’agilité de vos muscles pelviens ainsi que leur vitesse de contraction.
  • Endurance : L’exercice consiste à contracter moyennement fort pendant un durée de plus en plus longue en fonction de vos progrès.
  • Résistance : Cet exercice consiste à contracter votre périnée et relâcher plusieurs fois d’affilée afin de travailler les fibres musculaires lentes responsables du tonus de base.
  • Relâchement : Cet exercice consiste à contracter au maximum pour relâcher lentement afin d’arriver à un plancher pelvien complètement détendu

 

Il faudra être bien attentif et donc au calme pour réaliser sa séance. Rassurez-vous, c’est l’histoire de quelques minutes! Pas besoin de bloquer une heure pour muscler son périnée. Personnellement, je fais mes séances quand je suis sûre que Mila-Rose ne va pas se réveiller, donc le soir!

« Le bouton on/off + le lien pour enlever facilement la sonde »

Grâce à ma sage-femme, j’ai appris à muscler mon périnée de plusieurs façon: avec son aide, avec la méthode BioFeedBack (prendre conscience de son périnée), avec un poids lesté et seule, sans objet.

Pour celles qui n’ont jamais fait de rééducation du périnée et/ou qui ont du mal à comprendre comment fonctionne leur périnée (c’est pas forcément évident pour tout le monde!) la sonde UrgoMia va vous aider! Comment je le sais? Car c’est cette méthode qui m’a principalement aidé à comprendre le fonctionnement de mon corps.

L’étape [rééducation avec sa sage-femme] me semble indispensable avant d’envisager une toute autre méthode à la maison. Je n’aurais manqué mes rendez-vous pour rien au monde. J’avais (presque) tout à apprendre. Mais une fois mes séances de rééducation faites pourquoi ne pas poursuivre à la maison? La sécurité sociale ne peut pas rembourser mes séances jusqu’à la fin de ma vie et de toute façon je n’ai pas le temps de m’y rendre toute les semaines (et pas l’envie non plus même si j’adore ma sage-femme!)

Je n’ai eu aucun problème pour insérer la sonde. J’utilise un préservatif. Je trouve que c’est mieux pour des questions d’hygiène mais aussi de confort. Il est possible d’utiliser du lubrifiant.

J’ai remarqué qu’il ne faut pas forcément positionner la sonde le plus loin possible pour qu’elle fonctionne bien. Vous vous rendrez compte qu’elle n’est pas bien installée si vous avez une latence (un décalage) entre le moment ou vous serrez le périnée et le moment où la feuille monte/descend.

UrgoMia est un investissement sur du long terme. Je compte bien l’utiliser 2 ou 3 fois par semaine comme me le conseille l’application. Je ne veux pas que mon périnée devienne un dinosaure en voie d’extinction. Une bien belle image pour finir cet article!

Ps: il parait que la meilleure méthode de rééducation du périnée c’est les rapports sexuels! Dixit ma sage-femme! Ahah! 😉

_______________________________

Pour information

La sonde de réeducation périnéale à domicile URGO Mia est bientôt disponible (fin 2018)

-15e avec le code: FITGIRL (valable jusqu’au 28 février 2019). 

_______________________________

Points forts

  • Matière agréable
  • Couleur et design sympa
  • Ludique, rapide et facile à utiliser!

LRM_EXPORT_24471414418380_20181018_143536249.jpeg

Merci de m’avoir lu,

Coralie.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s